L'élongation musculaire, qu'est-ce que c'est ?

L'élongation musculaire, qu'est-ce que c'est ?

Très fréquente chez les sportifs, l'élongation musculaire est une lésion due à un effort physique, en général trop intense.

Qu'est ce-que l'élongation musculaire ? 

L'élongation musculaire est une blessure du muscle qui se caractérise par un étirement anormal de celui-ci. Touchant la plupart du temps des sportifs, elle peut être le résultat soit d'une fatigue musculaire, d'un faux mouvement, d'un geste mal exécuté ou brutal, ou, plus généralement, d'un effort physique trop intense. En effet, quand un muscle est sursollicité, cela peut causer un trop grand étirement des fibres musculaires et donc leur inflammation. Ce qui crée une sorte de lésion impactant l'élasticité du muscle. Dans des cas plus extrêmes, certaines fibres musculaires peuvent être cassées ou déchirées. On parle ici d'un claquage ou d'une déchirure musculaire. En effet, contrairement à ces deux cas, les fibres ne sont pas rompues lors d'une élongation musculaire. 

Bien que l'élongation se manifeste le plus souvent au niveau des jambes (dans 95% des cas) tous les muscles du corps peuvent être concernés : les bras, les ischio-jambiers, les biceps, l'épaule, ou encore les triceps.

PUBLICITÉ

Comment la repérer ?

L'élongation musculaire se caractérise par une douleur vive et instantanée, pendant l'effort ou juste après. Visuellement, aucun signe n'est apparent à l'extérieur. Toutefois, une douleur peut être ressentie au toucher, à la contraction ou à l'étirement du muscle. La zone touchée peut donc être facilement repérable.

Toutefois, un examen clinique réalisé par un médecin est nécessaire pour déterminer la gravité de la lésion et choisir le traitement adéquat. Dans certains cas, une échographie peut être demandée. 

Quel traitement ? 

En général, l'élongation musculaire est bénigne et peut être guérie en quelques jours. Le premier geste à adopter en cas de douleur est de stopper l'activité physique et d'appliquer immédiatement de la glace sur la zone concernée pendant une trentaine de minutes. Le froid étant un élément essentiel dans le traitement de l'élongation. En effet, en plus d'un repos de quelques semaines, le médecin peut vous prescrire un traitement au froid comme la cryothérapie. La thermothérapie, l'électrostimulation antalgique et les exercices d'étirement et de renforcement musculaire sont également des options. Et pour les premiers jours, un drainage lymphatique manuel peut être proposé. 

Dans les cas les plus extrêmes, le recours à la chirurgie peut être une solution.

PUBLICITÉ

Comment l'éviter ?

L'échauffement est un élément important pour la prévention. Avant toute activité, il ne faut pas oublier de bien s'échauffer afin de préparer son corps à l'effort qui suivra et éviter tout risque de blessure. L'hydratation est également un élément très important à intégrer dans sa routine. Et bien évidemment, en cas de fatigue ou de gêne musculaire, il faut éviter de faire du sport et ne pas essayer d'aller au-delà de ses limites.

Légende image principale: lepoint.fr/

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :