Les actions de légende de la Coupe du monde de rugby

Les actions de légende de la Coupe du monde de rugby

Comme tout événement international, la fête du rugby mondial connaît à chaque édition son lot d'actions légendaires. Grâce à des passes, des drops ou des essais, des talents se sont révélés et des équipes sont entrées dans l'histoire.

5) La passe de Carlos Spencer 
Quart de finale de la Coupe du monde 2003. À quelques minutes du terme, la Nouvelle-Zélande mène déjà 24 à 9 contre l'Afrique du Sud. Pourtant, le meilleur reste à venir. Ainsi, les Blacks obtiennent une mêlée non loin de l'en-but des Springboks. Le ballon arrive sur Carlos Spencer. Sans réfléchir et sans regarder, le demi d'ouverture envoie alors entre ses jambes une passe magnifique à son coéquipier situé derrière lui. Ce dernier n'a plus qu'à passer la ligne et confirmer la victoire de son équipe. 


4) Le sprint Takudzwa Ngwenya 
En 2007, l'Afrique du Sud affronte les Etats-Unis pour son dernier match de poule. En quelques minutes les Springboks prennent les commandes. Cependant, les Américains vont par la suite marquer un essai mémorable par l'intermédiaire de Takudzwa Ngwenya. Après une interception, ce dernier récupère la balle dans sa moitié de terrain. Le joueur accélère et dépose littéralement Bryan Habana, considéré alors comme l'un des meilleurs ailiers du monde. Cette action sera récompensée comme "essai de l'année" par les instances du rugby mondial.   


3) La victoire du Japon au bout du suspens
Afrique du Sud vs Japon, voici la première affiche de la poule B de la Coupe du monde 2015. Si les Springboks inscrivent rapidement deux essais, leurs adversaires restent dans le match grâce à plusieurs pénalités. Mais surtout grâce à leur détermination. Le parfait exemple intervient à la 84ème minute. Sur un dernier mouvement les joueurs se transmettent la balle sur toute la largeur du terrain. Karne Hesketh la reçoit, voit un intervalle, s'y engouffre et aplatit pour une victoire historique. Les Brave Blossoms viennent de montrer au monde entier les progrès du rugby japonais. 

PUBLICITÉ


2) Le drop de Johnny Wilkinson
En 2003, l'Angleterre affronte l'Australie en finale. Le match est tendu, accroché et s'éternise jusqu'au bout de la nuit. Après 20 minutes de prolongation, la balle arrive jusqu'à Johnny Wilkinson. Le meilleur marqueur tente un drop ... qui passe entre les poteaux. Le XV de la Rose prend trois points d'avance décisifs sur les Wallabies à 20 secondes de la fin. Le score ne bougera plus. Une victoire 20-17, synonyme de premier succès pour une sélection de l'hémisphère Nord dans une Coupe du monde.


1) L'essai de Jonah Lomu 
Avec l'échéance mondiale de 1995, Jonah Lomu va devenir la nouvelle figure emblématique de sa discipline. Tout au long du tournoi, l'ailier montre toute sa puissance. En témoigne son match face à l'Angleterre en demi-finale. Lors de cette rencontre, le joueur balaie l'équipe adverse presque à lui tout seul en inscrivant quatre essais. Dont un resté gravé dans les mémoires. Notamment en raison de la puissance du Néo-Zélandais que rien ne semblait pouvoir arrêter. 

 

Légende image principale: Le drop de Wilkinson (Source : www.rugbyrama.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :