Les combattants africains à l'assaut de l'UFC

Les combattants africains à l'assaut de l'UFC

L'Ultimate Fighting Championship (UFC) est la plus prestigieuse ligue de MMA (arts martiaux mixtes) à l'échelle mondiale. Au milieu de ces cages aussi célèbres qu'imposantes, quelques représentants africains réalisent des prestations remarquables depuis maintenant plusieurs mois.

Kamaru Usman
Le 2 mars 2019, Kamaru Usman affronte Tyron Woodley dans un combat pour le titre qui s'annonce dantesque. En effet, l'Américain a déjà réussi à défendre sa ceinture des poids welters à cinq reprises. Cependant, en face, se dresse le "Cauchemar Nigérian". Ce dernier reste sur neuf victoires d'affilée. L'affrontement tient toutes ses promesses. Les deux hommes se rendent coup pour coup et la confrontation se prolonge jusqu'au bout des cinq rounds. Finalement, Usman triomphe par décision unanime (50-44, 50-44, 50-45) et réalise une performance historique en étant le premier Africain sacré dans l'histoire de l'UFC.

 

Israel Adesanya
En octobre 2019, un autre Africain va marquer les esprits :  Israel Adesanya. En quelques mois, ce dernier est devenu une référence du MMA dans sa catégorie des poids-moyen avec six victoires en autant de combats. Le dernier, lui avait permis de décrocher la ceinture par intérim. Il reste alors une dernière marche. Une dernière confrontation pour devenir le champion incontesté. Face au Néo-Zélandais Robert Whittaker, le Nigérian remporte son match de la meilleure des manières, infligeant dès le deuxième round un KO à son adversaire. Depuis l'athlète a déjà eu l'occasion de défendre son titre avec succès contre Yoel Romero.

PUBLICITÉ

 

Francis Ngannou 
Depuis maintenant cinq ans un certain Francis Ngannou se signale sur les rings à travers le monde. Grâce à six victoires consécutives, le Camerounais obtient en janvier 2018 une chance pour la ceinture des poids lourds contre Stipe Miocic. Cependant, ce face-à-face se solde par une défaite. Malgré une autre contre performance quelques mois plus tard, l'athlète a su réagir en enchaînant par la suite quatre succès de rang. Ce combattant se caractérise notamment par une force de frappe impressionnante. En témoigne ses derniers duels, expédiés chaque fois avant même la fin du premier round. Celui que l'on surnomme "The Predator" devrait pouvoir retenter sa chance pour le titre dans les prochains mois. 

 

Sodiq Yusuff 
Sodiq Yusuff est le dernier représentant africain à avoir témoigné de son potentiel dans la prestigieuse ligue mondiale. Il dispute son premier combat à l'UFC en décembre 2018. Quelques mois lui auront été suffisants pour engranger les succès (quatre en autant de rencontres) et de l'expérience. Plus largement, l'athlète affiche un bilan de 11 victoires pour une seule défaite depuis ses débuts dans le MMA. Surfant sur cette dynamique, le Nigérian est aujourd'hui treizième dans sa catégorie des poids plumes. En conservant ce rythme, il devrait continuer à gravir les échelons. Et pourquoi pas offrir à son pays une troisième ceinture de champion dans les années à venir. 
 

 

Légende image principale: Kamaru Usman, le premier Africain titré à l'UFC (Source : www.actumma.com)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :