Les sodas relaxants, la nouvelle tendance qui détrônera les tisanes ?

Les sodas relaxants, la nouvelle tendance qui détrônera les tisanes ?

Initialement, les sodas sont conçus pour donner de l'énergie. Aujourd'hui, la grande tendance est aux sodas relaxants.

Le monde ne cesse de changer et avec lui nos habitudes de consommation. Alors que nous prenions des sodas pour avoir de l'énergie, aujourd'hui, c'est pour se détendre. Depuis quelques années, les sodas relaxants sont la grande tendance. Tout droit venu du Japon et des États-Unis, ces breuvages, à la composition similaire aux tisanes, promettent détente et relaxation dès les premières gorgées. Difficile à croire pour un soda, mais vrai quand même.

Une des premières marques à avoir lancé la tendance est Drank Beverage. Petit à petit, le marché du soda relaxant a commencé à s'élargir avec d'autres produits comme Slow Cow, Mary Jane's Relaxing Soda, Marley's Mellow Mood, ou encore Vacation in a Bottle. Même Pepsi s'y est mise. La marque a annoncé en septembre 2020 le lancement de Driftwell, une boisson relaxante à base de L-théanine. Il faut dire que ce marché connait un succès retentissant. Aujourd'hui, plus de 400 boissons dites relaxantes seraient commercialisées dans le monde. Et le chiffre ne cesse d'augmenter. Un succès assuré par une composition dite naturelle, aux résultats presque instantanés et sans effets secondaires.

En effet, selon les fabricants, la plupart de ces boissons ne contiendrait que des plantes. Autrement dit, des ingrédients naturels aux propriétés dites calmantes comme la camomille, la passiflore, la valériane, le houblon, le tilleul, le kava ou encore la L-théanine, un acide aminé présent dans le thé.  Réputé pour ses vertus relaxantes et anti-stress, cet acide  permet d'accroître le taux de sérotonine, de dopamine et de GABA, trois neurotransmetteurs qui interviennent dans la régulation de l'humeur et des capacités cognitives comme l'apprentissage et la mémoire. Jusque-là tout est bon. Mais, le problème réside dans les autres ingrédients présents dans certains de ces breuvages. Le houblon par exemple contient de l’hopéine, un dérivé de la famille des flavonoïdes. Celui-ci a une action œstrogénique pouvant causer des troubles hormonaux à faibles doses (50 mg). Son usage est d'ailleurs déconseillé chez les femmes enceintes et celles ayant déjà souffert de cancer du sein. Même chose pour le kava. Bien que ce soit un tranquillisant naturel, la plante peut être toxique pour le foie.

PUBLICITÉ

Des sodas peuvent également contenir de la mélatonine, une hormone potentiellement dangereuse car pouvant créer une dépendance. La substance étant produite par l’organisme, ce dernier peut en fournir moins en cas d’apport extérieur.  Ce qui peut créer un manque.

Pour résumer, certains sodas relaxants peuvent tenir leurs promesses, mais les risques restent toutefois présents et même plus nombreux que les résultats attendus. L'idéal est donc d'opter pour des alternatives naturelles à l'exemple des thés et des tisanes, ou tout simplement être à l'écoute de son corps et savoir prendre une pause quand il le faut. 

Légende image principale: fr.sputniknews.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :