Les trois joueurs africains qui éclaboussent la NBA

Les trois joueurs africains qui éclaboussent la NBA

En octobre 2020, 33 joueurs africains ont débuté la saison dans les différentes équipes de la NBA. Entre les vétérans et les espoirs, trois d'entre eux font aujourd'hui partie des meilleurs éléments du championnat américain.

Victor Oladipo
Victor Oladipo commence sa carrière NBA en 2013. Depuis, il n'a cessé de progresser. Il explose même en 2017 à son arrivée chez les Pacers d'Indiana. Le Nigérian termine l'exercie avec 23.1 points de moyenne et se distingue en tant que meilleur intercepteur de la ligue (2.36 par match). L'arrière est alors sélectionné aux All-Star Game et reçoit le titre de Most Improved Player (MIP). La saison suivante semble être celle de la confirmation. Ainsi, il affiche des statistiques toujours aussi solide (18.8 point/match). Cependant, l'athlète se blesse gravement en janvier 2019. Il restera éloigné des parquets pendant 370 jours. Avant de faire son retour le 30 janvier dernier. Et de marquer immédiatement les esprits avec un panier décisif à quelques secondes du buzzer. 


Pascal Siakam
La saison 2018-2019 a été celle de la révélation pour Pascal Siakam. Sur le plan individuel, l'ailier s'est fait une place dans le collectif des Raptors notamment grâce à ses 16.9 points de moyenne. Cela lui a valu une première sélection au All-Star Game et une distinction de MIP. Sur le plan collectif, le Camerounais a participé à écrire l'histoire. Ainsi, en mai dernier sa franchise remportait le titre NBA face à Golden State, devenant la première équipe canadienne à soulever ce trophée. Avec le départ de Kawhi Leonard, Siakam semble désormais bien parti pour passer un nouveau cap et devenir l'atout principal de Toronto.


Joel Embiid
Joel Embiid est aujourd'hui l'une des valeurs sûres du championnat. Dès son premier exercice, le joueur inscrit en moyenne 20 points par rencontre. Il atteint même les 27.5 unités en 2019. Plus largement, ses qualités offensives et défensives font de lui l'un des meilleurs pivots de la ligue. Le Camourenais faisait d'ailleurs partie des équipes de la saison 2018 et 2019. Sur le plan collectif, sa franchise des Sixers reste sur deux demi-finales de conférence. En 2020, face à Toronto, un shoot au buzzer de Leonard avait éliminé Philadelphie à la dernière seconde. Nul doute que le joueur aura de nouveau l'occasion dans le futur de tutoyer les sommets du basket américain. 

PUBLICITÉ

 

Légende image principale: Pascal Siakam en finale NBA (Source : www.letelegramme.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :