Mohamed Al Hachdadi, à la conquête de la planète volley-ball

Mohamed Al Hachdadi, à la conquête de la planète volley-ball

Avec neuf équipes et huit pays fréquentés en près de 10 ans, Mohamed Al Hachdadi est parvenu à s'adapter et à briller dans différents clubs à travers la planète. Des performances qui pourraient donner des idées à certains de ses compatriotes.

Pratiquant le volley depuis l'enfance, Mohamed Al Hachdadi se signale vite chez les jeunes. En effet en 2010, il décroche le bronze aux Championnats d'Afrique U21. Par ailleurs, son potentiel lui permet d'entamer une carrière à l'étranger. Le joueur s'envole d'abord au Qatar où il porte le maillot d’Al-Ahli entre 2011 et 2013 puis d’Al-Rayyan entre 2013 et 2015. Au cours de cette deuxième expérience, l'athlète accompagne sa formation jusqu'en finale de la Coupe du monde des clubs. 

Cependant, en raison des règles du pays du golf, il ne peut jouer régulièrement s'il ne change pas de nationalité sportive. Mohamed Al Hachdadi décide donc de partir en 2015. Cette même année, ce dernier participe grandement à la troisième place du Maroc lors des Championnats d'Afrique. Pour preuve, il est élu meilleur avant du tournoi. En club, le natif de Mohammédia vit des aventures originales en Finlande, en Turquie ou en Corée du Sud. Puis, il revient en Europe en 2017 et signe en France au sein du Stade Poitevin. L'athlète réalise un exercice incroyable. Au poste de pointu, il en termine meilleur marqueur avec 486 points (23.2 en moyenne par match). Ces prestations attirent les regards, notamment du côté de l'Italie. 

Or, comme l'avait révélé sa sœur dans un entretien à France Bleu, le représentant national rêve de ce mythique championnat. Ainsi, il s'engage en faveur du Volley Callipo. Une fois de plus, le Marocain s'adapte, brille et inscrit 515 points (troisième plus haut total de la saison). Mais, cela ne l'empêche pas de céder encore aux sirènes du défi. En 2019, Mohamed Al Hachdadi s'envole donc pour le Vôlei Taubaté ... et remporte la Supercoupe du Brésil dans la foulée. Néanmoins, début juin, on apprenait le choix du joueur de revenir en Europe. Ce dernier évoluera sous les couleurs du Jastrzębski Węgiel, au sein de la prestigieuse ligue polonaise. À seulement 29 ans, l'athlète dispose déjà d'une carrière riche en expériences, en récompenses ou en titres honorifiques. 

PUBLICITÉ

De plus, son parcours semble influencer celui de ses compatriotes. En effet, en 2018, un autre Marocain, Zouheir El Graoui, a signé du côté du Stade Poitevin ... justement sur les conseils de Mohamed Al Hachdadi. La nouvelle recrue s'est rapidement adaptée et imposée comme un rouage essentiel de l'effectif. Plus largement, en à peine deux exercices, le réceptionneur-attaquant est devenu l'un des meilleurs éléments en France à son poste. Résultat, en avril, l'athlète de 25 ans a rejoint Tours, double champion en titre et disputera donc la LDC la saison prochaine. 

Ainsi, un joueur marocain pourrait bien se lancer à la conquête de l'Europe en 2020 et dans le futur. Par ailleurs, grâce à leurs accomplissements, ces deux représentants sont peut-être à quelques exploits d'inaugurer une période historique pour le volley-ball national. 
 

Légende image principale: Mohamed Al Hachdadi, lors de sa saison en France (Source : www.lanouvellerépublique.fr)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :