Natation : La nouvelle génération des nageurs marocains

Natation : La nouvelle génération des nageurs marocains

La nage est bien plus qu’une passion pour eux. L’eau est devenu leur élément et la natation un sport qui a fait d’eux des ambassadeurs du Maroc dans les compétitions internationales. Voici la liste Outdooors des 5 jeunes nageurs marocains qui feront les titres de demain

Noura Mana

 

PUBLICITÉ

Cette jeune marocaine de 22 ans a participé aux Championnats du monde en 2015 en Russie où elle a décroché la 77ème place du 50 m nage libre et la 60ème place du 100 m dos. En 2016, elle a participé aux Jeux Olympiques de Rio et a pu décrocher la 59ème place du 50 m nage libre. Durant la même année, elle a participé aux jeux Africains au Botswana et aux Championnats Arabes de Dubaï où elle a décroché deux médailles.

L’année dernière, elle a pris part aux Mondiaux petit bassin en Chine où elle a occupé la 47ème place du 50 m nage libre et la 59ème place du 100 m de nage libre et récemment en 2019, elle a été troisième sur le podium du 4x100 m 4 nages mixtes des jeux africains. Au niveau national, elle a été classée première du 50 m en nage libre dans la catégorie des Dames à Meknès.

Driss Lahrichi

Ce jeune de 22 ans, champion du Maroc dans le 200 m dos, le 50 m dos et le relais 4x100 a également représenté le Maroc aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. Son record personnel était de 58 secondes et 50 centièmes, mais aux JO il a pu se dépasser et passer à 58 secondes et 1 centième. À l'issue de la compétition, il a décroché la 36ème place. En 2017, il a figuré parmi les 36 nageurs à travers le monde à recevoir une bourse de la Fédération Internationale de Natation (FINA), destinée à aider les athlètes à participer aux Championnats mondiaux à Budapest en 2017. En effet, Driss a pu participer à cette compétition et décrocher la 42ème position du 50 m dos et la 36ème position du 100 m dos.

En 2018, il a participé aux Mondiaux petit bassin (25m) tenus en Chine où il a fini 32ème du 200 m dos

PUBLICITÉ

Récemment, en 2019, il a participé aux Championnats du monde tenus en Corée du Sud et a occupé la 42ème place du 50 m dos. Il a également participé aux Jeux Africains et a été classé 4ème du 4x100 m 4 nages hommes

Souhail Hamouchane

Ce nageur du club ASPTT Toulouse âgé aussi de 22 ans, possède 195 performances dans la base de données de la Fédération française de natation (FNN), concernant les épreuves individuelles et les relais.

Aux mondiaux de natation de Budapest en 2017, il a fait partie des 3 marocains qui ont défendu les couleurs du drapeau marocain. Il a été classé 79ème du 50 m dos et 77ème du 100 m dos. Cette année, durant les Jeux Africains, il a reçu deux médailles de bronze : une dans le 4x100 m Relais Nage libre Hommes et une autre dans le Relais 4x100 m 4 Nages Mixte

Place à présent aux plus jeunes :

Lina Khiyara

La jeune nageuse de 16 ans a décroché pour sa première participation au Championnat du Monde de Natation en Corée du sud cette année, la 62ème place du 100 m nage libre et la 63ème place du 50 m nage libre. Son dernier résultat est la 8ème place pour le 200 m 4 nages dans la catégorie des Dames lors des Jeux Africains 2019.

Hiba Hafsi

La jeune nageuse de l’Olympique Khouribga a participé au Championnat d'Afrique junior au Caire en 2017 et a fait gagner au Maroc une médaille d’or dans le 50 m dos.

Durant le Championnat du Maroc tenu dans la même année, Hiba Fahsi a battu deux records nationaux du 50 m dos avec un chrono de 30 secondes 23 centièmes, alors que l’ancien record était de 30 secondes 47 centièmes. Et ce n’est pas tout, elle a aussi pu s’imposer chez les cadets dans le 200 m nage libre, le 200 m dos, le 100 m papillon, le 50 m dos et le 400 m nage libre.

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :