Othmane Choufani, le surfeur de l'extrême

Othmane Choufani, le surfeur de l'extrême

Il est jeune, il est talentueux et c'est un as des grosses vagues. Retour sur le parcours d'Othmane Choufani, le Marocain adepte des big waves.

C'est le premier Marocain et arabe à avoir chargé la vague Mavericks et le plus jeune big wave rider à surfer sur la vague de Nazaré au Portugal, une des plus dangereuses au monde. À 28 ans, Othamne Choufani a déjà un parcours très prolifique en surf extrême. Un parcours qu'il entame dès son plus jeune âge.

Né en 1992 à Rabat, Othmane se découvre une passion pour le surf à Agadir, sa ville d'origine. En effet, c'est en accompagnant sa mère à la plage que petit à petit l'idée de surfer commence à émerger. Elle se concrétise lorsqu'il reçoit sa première planche de surf. Il commence alors à apprendre sur le tas, que ce soit seul ou accompagné, notamment de Ramzi et Samir Boukhiam ses deux amis d'enfance. Quand il atteint l'âge 14 ans, Othmane décide de poursuivre ses études secondaires au Lycée René Cassin à Bayonne dans une filière sport-étude au sein du Pôle France surf, structure la plus élevée de la filière de haut niveau de surf de la Fédération française. Ce qui lui permettra de bénéficier d'un réel encadrement. Il  se fait alors une place sur la scène internationale en se démarquant dans plusieurs compétitions. Mais le surfeur a des ambitions bien plus "extrêmes". En 2011, alors qu'il a tout juste 19 ans, Othmane Choufani décide de quitter le circuit Pro Junior pour se mettre au Big Wave. Commence alors une nouvelle aventure pour le jeune garçon. Hawaï, Californie, Mexique, Indonésie, Tahiti, ou encore Portugal, Othmane parcoure les continents pour dompter les plus grosses vagues du monde. Il devient le premier surfeur marocain et arabe à surfer à la rame les spots de Mavericks, Nazaré et Jaws et à avoir été nominé au XXL Big Wave Award. "Je crois que le surf de grandes vagues m’a choisi et non le contraire ! Depuis que j’étais enfant, j’ai toujours aimé aller au-delà de mes propres limites dans tout ce que je faisais.  J’aime cette excitation en observant la houle, tout en décidant d’y aller ou pas. Mon sac de voyage est toujours prêt. Un jour au Maroc, le jour d’après à Mavericks en Californie", avait déclaré le surfeur lors d'une interview.

Othmane n'en oublie pas pour autant son pays. En 2017, il réussit à inscrire le spot de surf marocain Tafernicks aux Billabong XXL Awards. "Mon but était vraiment de pouvoir surfer une ou deux vagues assez grosses afin de faire entrer un spot marocain sur la scène du surf de gros et j’ai réussi grâce à cette nomination au XXL Award. Pouvoir mettre ce pays aux côtés des grandes nations du surf est une fierté".

PUBLICITÉ

Aujourd'hui, Othmane Choufani fait partie des 30 meilleurs surfeurs mondiaux dans la catégorie des grosses vagues. Il continue à tracer son chemin brillamment, dans une catégorie où peu de surfeurs s'aventurent.  

Légende image principale: beachbrother.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :