Qui a dit que le bowling n'était pas un sport ?

Qui a dit que le bowling n'était pas un sport ?

Souvent perçu comme un simple loisir, le bowling est pourtant un sport à part entière.

Depuis son apparition au XIXe siècle aux États-Unis, le bowling a toujours eu cette image d'activité ludique du samedi soir à faire entre amis ou en famille. Rien de bien difficile ni compliqué : une paire de chaussures qui date des années 30, une boule de bowling et le tour est joué. Un sport ? Qui aurait pu y penser. Pourtant, le bowling est bel est bien un sport.

Un sport à part entière

Si l'on se réfère à la définition donnée par le dictionnaire le Larousse, un sport désigne "l'ensemble des exercices physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à compétition, pratiqués en observant certaines règles précises". Le bowling obéit à des règles prédéfinies, fait appel à un effort physique et est intégré dans des compétitions, parfois internationales. Ses mouvements s'apparentent à ceux du golf. Même si ce dernier est un peu plus physique, mais le bowling aussi fait appel à la force du bas du corps, des appuis et du rachis du dos. La fluidité des mouvements est tout aussi important qu'au golf. Et pourtant, personne ne remets en question la dimension sportive de celui-ci.

PUBLICITÉ

Bien qu'il puisse paraître simple, le bowling requiert des qualités très spécifique : un bon tonus musculaire et une préparation physique, une technique de lancer bien élaborée et beaucoup de concentration. Le lancer doit prendre en compte le poids de la boule, les conditions de la piste et l’objectif à atteindre en variant à la fois vitesse de déplacement, amplitude du geste et force et effets à donner.

Des compétitions internationales

Si dans certains pays le débat sur la classification du bowling bat son plein, dans d'autres la question ne se pose même plus. Le bowling est d'ailleurs le deuxième sport au monde avec 110 millions de pratiquants. Dans certains pays, les États-Unis en particulier, considérés comme berceau du bowling, mais aussi la Corée du Sud et le Japon, les joueurs peuvent avoir un statut de professionnel leur permettant de percevoir des gains et de se prendre en charge.

Dans le continent américain, le bowling jouit d'une très grande importance et rassemble toute une industrie autour de lui. Chaque année plusieurs compétitions sont organisées, dont certaines retransmises à la télévision. La discipline a même figuré au programme des jeux panaméricains à plusieurs reprises. Au niveau international, une coupe du monde est organisée en plus d'un championnat d'Europe, et de plusieurs autres compétitions nationales et régionales. En France, chaque année, la Fédération Française du Bowling et des Sports de Quilles (FFBSQ) organise une compétition régionale qui donne lieu au Championnat de France de Bowling. 

Une future place aux Jeux Olympiques ?

Un sport n'est reconnu vraiment sport que s'il figure dans le cercle, très fermé, des JO. Et bien figurez-vous que le bowling a déjà fait une apparition aux olympiades, en 1988, à Séoul en Corée du Sud. Mais à l'époque, il n'était présent qu'en tant que sport d'exhibition.

PUBLICITÉ

En 2015, il faisait partie des huit sports présélectionnés par le Comité d'organisation des JO de Tokyo 2020 pour être inclus dans le programme olympique. Même s'il n'a finalement pas été sélectionné, ça reste quand même une brèche vers une éventuelle place aux JO et par conséquent une valorisation de ce sport qui va au-delà d'un simple loisir.  

Légende image principale: koel.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :