Shitali, du yoga pour se rafraichir

Shitali, du yoga pour se rafraichir

Même si l'automne a déjà commencé, les épisodes de chaleurs sont encore récurrents. Rien de mieux qu'une bonne séance de Shitali pour se rafraichir.

On connaissait le yoga pour ses vertus apaisantes et anti-stress, dorénavant c'est sera aussi pour son effet rafraichissant. Et ceci grâce au Shitali Prayanama, une technique de respiration qui permettra d'apaiser vos émotions et d'apporter de la fraîcheur aussi bien à votre corps qu'à votre esprit.

Le Shitali Prayanama, ou tout simplement Shitali, est dérivé du mot sanskrit, Pranayama qui signifie contrôle du souffle et de Sheet qui veut dire "frais ou froid". Shitali signifiant rafraîchir. En d'autres termes, c'est un souffle ou de la respiration rafraichissante. Et si le mot vous semble compliqué, la pratique en elle-même est très simple.

Le principe

PUBLICITÉ

Pour faire du Shitali, nul besoin de tapis ou de tenue spécifique. Il suffit de vous asseoir confortablement sur une chaise, le dos bien droit, puis de fermer les yeux et respirer par le diaphragme pendant quelques minutes. Sortez ensuite votre langue en essayez de la mettre sous forme de "U". Puis inspirez lentement par le "U" en essayant de répartir le souffle dans l'abdomen et le bas du ventre, avant d'expirer par le nez. Fermez finalement la bouche en expirant par les narines. Pour une réelle efficacité, répétez l'exercice plusieurs fois par jours pour 10 à 15 cycles.

Les bienfaits

Le Shitali agit directement sur les zones du cerveau responsables de la régulation de la température, ce qui permet d'atténuer la sensation de chaleur et de rafraichir en profondeur. Cet exercice est également très efficace en cas de surchauffe, de bouffées de chaleur, pour chasser les émotions parasites ou tout simplement pour trouver le calme avant de dormir. En plus d'avoir une incidence sur les brûlures d'estomac et de réduire les effets de l'hypertension, le Shitali permet aussi de calmer certaines allergies, d'atténuer les signes de stress, l’hyper-acidité et les ulcères.

Contre-indications

La pratique du Shitali n'est pas dangereuse en soi. Toutefois, elle est déconseillée pour les personnes enrhumées ou souffrant d’hypotension, de problèmes respiratoires, comme l'Asthme ou la bronchite, ou celles se trouvant dans des milieux pollués.

Et si je n'y arrive pas ?

PUBLICITÉ

La pratique du Shitali est simple. Mais pas tout le monde n'a pas la capacité de faire un "U" avec sa langue. Manque de souplesse ou origine génétique, cela dépend des personnes. En tout cas, d'autres alternatives peuvent s'offrir à vous, notamment le Sheetkari, une autre technique de Pranayama tout aussi simple et efficace.

 

Légende image principale: yogassimo.com

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :