Surf : Les 5 moments clés du parcours de Ramzi Boukhiam

Surf : Les 5 moments clés du parcours de Ramzi Boukhiam

Ramzi Boukhiam est aujourd'hui le porte-étendard du développement du surf africain. Avant sa superbe victoire à Hang Loose en février dernier, l'athlète avait brillé à plusieurs reprises sur le circuit mondial. Retour sur quelques-unes de ses formidables prestations.

5) 2011, Quicksilver Pro France 
En 2011, à 18 ans seulement, Ramzi Boukhiam avait déjà réussi à marquer les esprits. Ainsi, à Hossegor, le Marocain était passé par des épreuves de qualifications. Une fois ce premier round remporté, le jeune homme avait eu l'occasion de faire face aux meilleurs. Et surtout de les battre. En effet, sur le spot de Gravière, l'athlète s'était révélé aux yeux de tous en parvenant à sortir l'Australien Joel Parkinson, troisième mondial à l'époque. 

 

 

PUBLICITÉ

4) 2012-2013, champion d'Europe, vice-champion du monde 
Cette saison junior fut celle de la consécration. Tout d'abord au niveau européen. Avec des victoires à Royan et en Galice, le Marocain était titré à l'issue du Lacanau Pro Junior. Cela lui avait permis de concourir lors des Championnats du monde. Et sur les vagues de Florianapolis au Brésil, Ramzi Boukhiam s'était hissé jusqu'en finale avant de s'incliner. L'occasion tout de même d'ajouter une nouvelle ligne prestigieuse à son palmarès.


3) Son début de saison 2016  
Après les juniors, voilà Ramzi Boukhiam plongé dans le grand bain des World Qualifications Series. La dernière étape avant d'accéder au WCT, l'élite du surf mondial. En 2016, le Marocain avait réalisé six premiers mois de très haut niveau. Après ses bons résultats en mars, l'athlète confirmait deux mois plus tard avec une cinquième place lors du Ichinomiya Chiba Open. Une performance qui lui avait permis d'intégrer pour la première fois le top 10 du WQS. 

2) Victoires et podiums
Six ans après son titre européen, l'athlète revenait à Lacanau dans le cadre du QS 1500 local. Il s'agissait d'un retour gagnant puisque l'athlète s'était imposé. Surtout, cette saison 2018 témoignait d'un nouveau cap franchi. Ainsi, le représentant national décrochait un podium lors du Pro Santa Cruz en se classant troisième de ce QS 3000. Une performance loin d'être isolée. En effet, en 2019, le Marocain décrochait cette fois-ci la deuxième place lors de cette même étape. Symbole d'une progression constante. 

 

 

1) La qualification pour les Jeux 
Cependant, l'année 2019 a été principalement marquée par un événement historique : la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Un exploit assez inattendu puisque l'athlète ne savait pas s'il allait participer aux mondiaux de Miyazaki 15 jours avant le début de la compétition. Au cours des différentes séries, le Marocain avait notamment dû affronter deux grands noms du surf mondial, les Brésiliens Gabriel Medina et Italo Ferreira. Ramzi Boukhiam réalisait alors une première pour le sport national. Continuant d'écrire les pages d'une discipline pour laquelle le meilleur est encore à venir. 
 

PUBLICITÉ

Légende image principale: Ramzi Boukhiam après sa victoire en février dernier (Source : www.telquel.ma)

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :