Vélo électrique, un sport pour fainéants ?

Vélo électrique, un sport pour fainéants ?

Non le vélo électrique n'est pas que pour les fainéants. On vous explique pourquoi.

Certains préjugés ont la dent dure et celui-ci en particulier. Contrairement à ce que tout le monde peut penser, le vélo électrique n'est pas réservé aux fainéants, parce que ,oui, c'est bien un sport. 

Vélo classique VS vélo électrique

Il faut savoir que le vélo à assistance électrique (VAE) ne fait, comme son nom l'indique d'ailleurs, qu'assister. Le moteur électrique de l'engin n'est qu'un accompagnement en cas de besoin. Il nécessite un  mouvement de pédalage pour pouvoir être déclenché. De plus, la vitesse limite d'assistance du moteur est de 25 km/h. Le reste du temps, c'est au cycliste de pédaler. Ce qui nécessite forcément un effort musculaire de sa part. Le cycliste peut également adapter la vitesse du moteur. Il peut même couper le moteur et faire du vélo classique. À lui d'adapter en fonction de ses objectifs et de l'effort qu'il veut fournir. 

PUBLICITÉ

Certes, le vélo classique peut nécessiter plus d'effort, mais le VAE reste tout aussi efficace. Selon les mesures de Bruno Chabanas, ingénieur et interne en santé publique, le vélo électrique  nécessite un effort moyen d’intensité 5,5 MET (équivalent métabolique), alors que pour le vélo classique c'est (6,8 MET). Toutefois, ce chiffre reste plus élevé que la marche (3,5 MET). D'un autre côté, qui dit vélo électrique dit aussi plus grande distance parcourue et donc plus d'effort. Finalement, on en est qu'à quelques différences près. Et cela même au niveau des bienfaits. En plus de favoriser les dépenses caloriques et graisseuses, le VAE a des effets sur le système cardio-vasculaire. D'après une étude hollandaise, les utilisateurs de vélos électriques gagnent de façon identique que ceux des vélos classiques en endurance, tout en réduisant le risque cardio-vasculaire.

À qui s'adresse le VAE ? 

Tout le monde peut opter pour le vélo électrique, mais c'est surtout pour une catégorie de personnes qu'il est conseillé, notamment celles en reprise sportive. En effet, l'assistance, bien que limitée, du moteur leur permettra de réguler leur activité et de reprendre tout en douceur. Les seniors ou les personnes nouvellement initiées au sport peuvent également s'y mettre puisque c'est une pratique sportive assez douce et évolutive. 

Le vélo électrique n'a donc pas grand-chose à envier au vélo classique. Ça reste une bonne alternative pour faire du sport mais en douceur, et en toute autonomie. Seul petit bémol : son prix. Pour pouvoir se procurer un engin pareil, il faut compter un bon petit budget. Il reste quand même tout à fait rentable. Grâce à son système d'assistance, vous pouvez en faire un moyen de transport quotidien. Efficace, bénéfique et écologique !

Légende image principale: ecycle.fr

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :