Women's day - Portrait : Bouchra Baibanou, une femme marocaine et des cimes

Women's day - Portrait : Bouchra Baibanou, une femme marocaine et des cimes

Bouchra Baibanou est née à Rabat. Elle est ingénieure d’État en informatique, maman d’une fille de 13 ans et a surtout fait l'exploit de gravir les 7 sommets du monde.

Bien qu’elle soit née dans une ville côtière, sa passion pour les montagnes s’est vite manifestée. Une passion qu'elle a découverte lorsque, jeune adolescente, pour se rendre en colonie de vacances, elle a dû avec ses amis faire de longues marches dans le moyen Atlas. Une randonnée qui n'était pas du goût de ses amis, mais qui a fait chavirer le cœur de Bouchra et a fait naître en elle un amour inconditionnel pour la marche et les montagnes.

À l'âge de 26 ans, déterminée à concrétiser sa passion, elle a pu convaincre ses parents de la laisser gravir le mont Toubkal. Ce fut donc le premier mont qu’elle gravit.

Ambitieuse, elle s’est fixé comme objectif de relever le défi des sept sommets, un rêve que la plupart des alpinistes mettent dans leur viseur.

PUBLICITÉ

C’est ainsi qu’en février 2011, elle gravit le premier échelon de son challenge : le Mont Kilimanjaro (5895m), le plus haut sommet de l'Afrique. En juin 2012, ce fut le tour du plus grand sommet de l'Europe : Le Mont Elbrus (5642m). En 2014, son rêve prend plus d'altitude. En effet, durant cette année, elle escalada deux sommets : le Mont Aconcagua, plus haut sommet de l'Amérique du Sud, culminant à 6962 mètres d’altitude et le Mont Denali, plus haut sommet de l'Amérique du Nord, d'une altitude de 6194m et en novembre 2015, elle s'attaqua au Mont Cartsenz (4884m). Durant la même année, elle a été décorée par sa Majesté le roi Mohamed VI, au cours de la cérémonie de la fête de la jeunesse.

C’est en 2017 qu’elle a pu relever le plus grand défi en gravitant le Mont de l'Everest : le plus grand sommet au monde. Cette aventure de deux mois était à la fois ardue et enrichissante pour Bouchra : Quand les alpinistes ont rejoint le camp de base, prêts à retourner chez eux, l’avion qui était censé les récupérer n’était pas dans les parages. Leur retour a donc été reporté et pour cause, les mauvaises conditions météorologiques. Les alpinistes ont dû donc rester dans leur camp pendant 10jours. Leurs provisions diminuaient progressivement et le froid devenait de plus en plus insupportable. Cette aventure a permis à Bouchra de forger son endurance, son courage et surtout sa patience.

En 2018, avec l'ascension en décembre du Mont Vinson (4892m), Bouchra est devenue la première femme marocaine à gravir les sept monts. Un rêve d’alpiniste devenu enfin réalité.

Bouchra a certes relevé son défi, mais ses ambitions n’ont pas encore pris fin. En effet, en 2019, elle s’est fixé comme objectifs, entre autres, de continuer l’écriture de son livre et de travailler en collaboration avec la Fédération Marocaine Royale de Ski et des Sports de Montagne, pour former les jeunes filles dans les sports de montagne. Une façon d’aider les jeunes filles à s’affirmer dans ces sports et à marquer à leur tour le milieu sportif, à l’image de Bouchra Baibanou.

 

Légende image principale: source: Africa top sports

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :