Yassine Boundouq, l'ambassadeur du longboard au Maroc

Yassine Boundouq, l'ambassadeur du longboard au Maroc

Il est jeune, il est talentueux et il a fait du longboard son cheval de bataille. Nous vous présentons Yassine Boundouq, alias Moultawa.

Dans la catégorie skateurs engagés, Yassine Boundouq est à la première position. À 25 ans, ce jeune Marocain a fait du longboard son cheval de bataille. Son objectif : Vulgariser la pratique de cette discipline et en faire un sport à part entière. Si la tâche s'avère assez difficile au premier abord,  le jeune skateur n'est pas pour autant prêt à baisser les bras. Une volonté de fer qu'il doit à une passion qu'il nourrit depuis bien longtemps. 

Originaire de Safi, Yassine, alias Moultawa, est un grand athlète de longboard. Free style, down hills, dancing, freeride, il manie tous les styles à merveille. En 2017, il  quitte le Maroc pour les États-Unis, plus exactement la Philadelphie. Un nouveau départ pour le skater qui ne l'empêche cependant pas de rester dévoué à son pays. Malgré la distance, Yassine multiplie les voyages au Maroc pour son seul et unique objectif : démocratiser la pratique du longboard et par extension tous les sports de rue au pays. Pour ce faire, il réalise des vidéos mettant en scène ses performances dans plusieurs villes du royaume. De Safi, sa ville d’origine, à Fès en passant par Essaouira Yassine Boundouq n'hésite pas à parcourir tout le royaume pour transmettre son message et faire entendre sa voix et celles de ses confrères. En 2015, il réalise une de ses plus belles performances en parcourant plus de 3.000 km de Tanger à Dakhla uniquement sur sa planche. Plus récemment, en 2018, c'est sa vidéo "Passion Never Dies" qui  marque les esprits. En plus de promouvoir la pratique du longboard, la vidéo rend un bel hommage à la métropole."Tourner à Casablanca était un défi que je m’étais fixé depuis plusieurs mois car c’est une ville bouillonnante où tout est possible mais où l’on peut aussi se perdre, le longboard reste encore trop méconnu au Maroc et pourtant c’est un sport qui challenge l’esprit, le corps et permet de faire connexion avec son environnement ", avait déclaré le skater lors d'une interview.

Aujourd'hui, Yassine Boundouq est considéré comme l'ambassadeur du longboard au Maroc. Tout le monde l'appelle "Moultawa", parce qu'il ne se sépare jamais de sa "Tawa". Un surnom qui témoigne de la passion et du dévouement du jeune homme envers cette discipline qu'il chérit et pour laquelle il continuera à se battre pour lui apporter reconnaissance et respect.

PUBLICITÉ

 

 

 

Légende image principale: lematin.ma

Vous avez aimé? Partagez :

À voir aussi sur Outdooors :

Ça pourrait t'intéresser :